jeudi 1 novembre 2012

Extension du domaine de la lutte



  Le vrai pouvoir du peuple.

Face à l’arbitraire des fascistes de la finance apatride, il ne sert pas à grand-chose de faire des manifestations, qu’elles soient pacifiques ou qu’elles tentent de résister aux forces de répression qui servent à protéger la nomenklatura constituant la technostructure corrompue, au sein de laquelle se trouvent bien évidemment les syndicats et les partis politiques.

Défilez autant que vous le voudrez, faites la grève jusqu’à plus soif, ils se sont organisés, avec moult lois scélérates, pour faire face à ce genre de situation et pour en sortir systématiquement victorieux. Ils sont corrompus, mais pas idiots...

Que reste-t-il aux citoyens pour faire entendre sa colère ?

En dehors de la guerre civile, ce qui n’est vraiment pas une perspective sérieusement envisageable, pas grand-chose, sauf le puissant pouvoir de l’inertie, surtout lorsqu’il est habilement coordonné.

Vous voulez un exemple de son efficacité ?

Alors, regarder cette petite vidéo, pendant que cela est encore possible :



La force du peuple contre laquelle aucune dictature n’est préparée à y faire face réside dans son pouvoir de ne plus consommer ce qui profite aux banquiers, multinationales et autres organisations, officines et organismes en collusion avec les pouvoirs publics.

Nous avons été habitués à vivre sous un fatras de superflus, il suffit de revenir à l’essentiel et de privilégier non plus les grandes structures, mais les producteurs locaux, les services collectifs (payés par nos impôts) qui ne sont pas payants par l’utilisateur. Le peuple peut tenir longtemps cette stratégie, pas les banquiers, les multinationales, les laboratoires pharmaceutiques, etc.

Voici quelques propositions :

Ne prenez plus l’autoroute.

Ne prenez plus d’abonnement aux journaux. De toute façon il vous donne maintenant l’information bien après qu’elle soit sur le net et accessible gratuitement.

Ne changez pas votre voiture avant qu’elle n’ait rendu l’âme. Elles peuvent durer 20 à 30 ans pour ceux qui roulent peu.

Ne vous abonnez plus aux chaînes de télévision payantes, elles ne sont pas meilleures que les gratuites...

Ne changez plus votre téléphone portable pour le dernier né, il ne vous apportera rien de plus que l’ancien dans votre plaisir de vivre.

Ne suivez pas la mode, elle est par essence frivole et se démode très vite.

Ne placez plus votre épargne dans les assurances vie, c’est le meilleur moyen de vous faire arnaquer sur le long terme...


Ne faites plus de dons aux organisations humanitaires internationales, elles sont toutes sous le contrôle des services secrets.

Ne faites jamais confiance à aucun gouvernement ni à aucune administration, ce qu’ils vous promettent un jour c’est pour mieux vous le reprendre le lendemain.

Ne croyez surtout pas qu’un gouvernement et sa technostructure vous disent la vérité, la règle est toujours la même : les promesses mensongères n’engagent que ceux qui y croient.

Ne croyez surtout pas que les gouvernements veillent sur votre protection et celle de votre famille. Pensez au nuage de Tchernobyl (voyez l’escroquerie de Fukushima), au sang contaminé, aux vaccins contre le H1N1 (formidable affaire pour des multinationales), aux OGM, aux autorisations de mise sur le marché pour des médicaments qui ne servent qu’à enrichir les laboratoires pharmaceutiques, aux pesticides tueurs d’abeilles et cancérigènes, aux additifs alimentaires portant atteinte aux défenses immunitaires, etc... Responsables, mais jamais coupables...


Liste non exhaustive qui ne demande qu’à être complétée par vos participations...

13 commentaires:

Anonyme a dit…

Limitez vos déplacements automobiles (ou autre moyen consommateur de carburant) au strict nécessaire indispensable : privilégiez la marche à pied, excellente pour la santé.

Anonyme a dit…

Ne surchauffez pas vos habitations... une température de 19 degrés est très suffisante : mieux vaut un bon pull et de l'activité.

Anonyme a dit…

Ne cédez pas aux sirènes de la tentation en vous sentant obligés de partir loin pour profiter de vos vacances... : profitez de votre région et consommer local. D'une part vous ferez des économies et d'autre part ce sera l'occasion de créer de nouveaux contacts de proximité. Vous n'êtes pas là par "hasard", inutile de tourner le dos à votre région pour aller ailleurs.

Anonyme a dit…

Si ce n'est déjà fait, apposez un magnifique "STOP PUB" sur votre boîte aux lettres.

Fraternellement

Anonyme a dit…

Cessez de thésauriser pour enrichir les banques; considérez que l'argent dispose aussi d'une date limite de consommation ! L'énergie se doit de circuler librement... si besoin donnez anonymement à celles et ceux dans le besoin.

Anonyme a dit…

Buvez de l'eau du robinet plutot que de l'eau en bouteille si celle ci n'est pas trop polluée

Manger moins et par conséquent acheter moins, est une bonne façon de se ré-approprier son corps par la sensation de faim qu'il pourra vous soumettre et par conséquent à un bon exercice de maitrise de cet impression mental.

Manger mieux si vous le pouvez.

Si vous en avez la possibilité, faite un potager.

Chercher et trouver les moyens de se soigner en dehors des relais de distribution des industriels et des labo pharmaceutiques.

Etre le plus autonome possible en matière énergétique, notamment grace aux panneaux solaires et systèmes éoliens.

Si vous en avez, sorter votre argent des banques.

Arreter de regarder la TV, pour ne plus vous faire hypnotiser par la pub.

Arreter de fumer des produits industrialisés et dangereux.

Favoriser un loisir manuel et utile plutot qu'un loisir de confort.

Recréer du lien entre les personnes de bon sens et familiales, en favorisant la coopération et l'entre aide.

Setanta a dit…

Dans toutes les villes, ou presque, il est proposé des S.E.L (Service d'échange local) où l'on troc un service contre un autre.

Simple, efficace et permet de nouer des liens aujourd'hui quasiment disparus. Sans compter les économies, c'est que du bonheur !

Anonyme a dit…

Dommage Claude qu'il n'y ait pas davantage de participation dans les commentaires de vos articles...
Comme vous le soulignez souvent : il faut savoir se faire pardonner d'avoir tant reçu... aussi contribuer à l'enrichissement de ce blog peut être une humble contribution en ce sens.

Pour ma part, je vous prie par avance d'excuser mon anonymat...

Pour poursuivre dans l'esprit de cet article :

- Cessez de donner à l'une des plus grande banque au monde (si ce n'est la plus grande)... celle du Vatican : l'Eveil n'est pas à ce prix.

Bien belle journée à vous
Fraternellement

Anonyme a dit…

Mères de toutes nations, cessez d'allaiter vos enfants avec du lait dénaturisé et appauvri sur le plan vibratoire (pour ainsi dire "mort") : donnez leurs le sein !!!

Anonyme a dit…

Cessez d'enrichir les firmes qui courent à notre fin et qui massacrent sciemment ou inconsciemment notre Mère Nature : cultivez et privilégiez le BIO !!!

Sol Y Taire a dit…

"Repenser la vie sur un mode sobre et joyeux"

"on déborde tout et nous sommes l'un des premiers pays consommateur d’anxiolytiques"

"qui sait aujourd'hui d'où vient ce qu'il achète ? C'est devenu virtuel"

"des brigades de pousseurs de caddy... Nous sommes revenus au néolithique, nous sommes redevenus des cueilleurs dans les rayons des supermarchés"

"où est la place du phénomène de la vie dans l'éducation des enfants ?
On occulte les fondements même de la vie, pour fabriquer des consommateurs"

"par ignorance, le superflu est plus important que l'indispensable"

La question fondamentale : "qu'est-ce que c'est que vivre?"

"la joie ne s'achète pas, elle se construit, elle est d'une toute autre nature que la matière"

Extraits de : Pierre Rabhi&La croissance
http://www.youtube.com/watch?v=1xvm9gNQdV8

Anonyme a dit…

Ne laissez plus les autres décider à votre place : décidez pour vous même !!!

Anonyme a dit…

Cessez d'avoir peur pour vous, Ayez confiance pour les autres !!!
Votre regard sur la Vie embrassera alors le bon angle.