vendredi 26 décembre 2008

Lorsque le manque de vertu devient mortel.



Mort pour cause de Vanité, d’arrogance et de moralité douteuse


Ilyes, un petit garçon de trois ans est mort accidentellement à l’hôpital Saint-Vincent de Paul à Paris. Le père raconte devant les médias comment, et avec quel mépris, il a été traité au lieu de bénéficier de l’assistance du personnel hospitalier.

L’absence de personnel disponible auprès des patients, et lorsque se dernier se manifeste c’est pour faire preuve de la plus grande arrogance et de la plus insupportable vanité, affirmant péremptoirement, comme le rapporte ce père : Arrêtez de vous affoler Monsieur, votre fils n’a rien !

Effectivement, il n’avait rien, il était simplement en train de mourir dans les bras de son père à cause de la négligence irresponsable des infirmiers.

Le drame affreux que subit ce père, se trouve d’autant plus aggravé qu’il est en droit de se demander si à la place d’avoir à faire à du personnel hospitalier incompétent et désinvolte, il avait eu à faire à des individus ayant pour minium de moralité un soupçon de conscience professionnelle, son fils n’aurait pas Pu être sauver de l’erreur et de la maladresse d’un membre de ces services dont la base déontologique est, bien qu’ils en aient longtemps perdu le sens : NE PAS NUIRE.

Les services politiques du ministère de la Santé, aura pour préoccupation, comme ils sont coutumiers du fait, de faire dans les jours qui viennent, une habile propagande pour laisser croire qu’il s’agit là d’un horrible accident, comme il s’en produit rarement, et qu’il y a en toute activité humaine une part de risque imprévisible... Que des enquêtes et des dispositions seront prises pour qu’un tel accident ne puisse se reproduire... Et que la douleur des parents ne doit pas occulter le travail merveilleux des personnels de santé en milieu hospitalier, et blablabla, et blablabla, les rengaines qui servent à l’identique en chaque occasion semblable...

Je me souviens d’une expérience vécue par l’une de mes proches qui, se tordant de douleur à cause d’un problème gastrique, fût emmenées aux services des urgences de Rangueil près de Toulouse, après quelques heures passées sur un chariot sans le moindre soin, en attente d’examens, toujours dans les mêmes souffrances ; après que les examens furent effectués, le médecin urgentiste vient dire à cette personne toujours sans soins et dans sa souffrance : Mme après résultats des différents examens, vous n’avez rien, vous pouvez rentrer chez vous !

Lorsque, à la suite de cette sortie, elle s’est rendue chez son médecin traitant, ce dernier a été effondré devant l’incompétence absolument irresponsable de ce médecin (et de la clique du personnel de ce service d’urgence de cet hôpital) qui n’a pas été capable de diagnostiquer, ce qui est apparu immédiatement aux yeux de ce praticien compétent, comme les conséquences d’une hernie hiatale, avec ses crises très douloureuses, auxquels il est possible, sans grande difficulté, de porter remède.

Ceci pour dire qu’en vérité la corruption qui sévit dans l’administration hospitalière est autrement plus répandue que ne veulent bien le laisser paraître les interventions politiques si promptes à ne pas froisser les syndicats et leur pouvoir de nuisance. Le personnel hospitalier, imbu de ses privilèges et de pratiques dévoyées, est par son absence de moralité, plus souvent qu’il serait naturellement souhaitable, à l’origine de négligences coupables, et de comportement vaniteux et occultant tout esprit de conscience professionnelle... Comme le disait en son temps le bon Dr. Rabelais : Science sans Conscience n’est que ruine de l’âme.

Sans qu’il soit nécessaire de revenir sur l’épouvantable hérésie dogmatique de notre célèbre Dr. Kouchner, qui, lorsqu’il était ministre de la Santé, a été à l’origine de cette calamiteuse campagne de vaccination contre l’hépatite B, qualifiée par lui, comme n’ayant aucun effet secondaire dangereux, en négation des nombreux problèmes qui pourtant étaient portés à sa connaissance, je n’évoquerai, pour démontrer qu’il ne s’agit pas d’un accident occasionnel, mais bel et bien de ce qui devient la règle au sein de nos hôpitaux, les plus de 4000 morts par an dans ces services de fonctionnaires irresponsables, qui sont directement imputables à leurs négligences, incompétences notamment en matière d’hygiène élémentaire, et à la suffisante arrogance de prétendus personnels qualifiés...

La moralité implique un minimum d’humilité, et force est de constater que ce n’est jamais là une qualité qui se cultive parmi les membres de la fonction publique... Il y a plus de chance aujourd’hui d’être victimes des méfaits de ce personnel hospitalier, que d’en recevoir les soins et les secours salvateurs, comme ce serait pourtant ce que l’usager, qui en assure la très lourde charge financière pour honorer un nombre incroyable de privilèges, serait en droit d’attendre...

Lorsque vous allez dans un hôpital, habituez-vous à prendre conscience que vous êtes au service du personnel de celui-ci, et non l’inverse, toute l’incompréhension du public, et sa légitime colère, vient de cette inversion artificielle des valeurs...

L’ancienne Union Soviétique nous a pourtant démontré que lorsque le pouvoir est délégué à des fonctionnaires, cela finit toujours par la pire des corruptions, et par un état d’incompétence inégalable.

Citoyens de ce pays, faites-vous à l’idée que vous ne mourrez ni de vieillesse, ni à cause d’une maladie qui vous sera propre, mais à cause de la corruption et de l’immoralité politique, qui, comme un redoutable venin, s’est rependu, dans tout le corps social, en passant en priorité par les fonctionnaires, ces agents serviles et sans conscience d’une technostructure gangrénée par les privilèges indus...

Je terminerai par cette citation faite par Mirabeau lors des débats précédents l’adoption de la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789 :

« Si la loi de responsabilité ne s’étendait pas sur tous les agents subalternes du despotisme, si elle n’existait pas surtout parmi nous, il n’y aurait pas de nations sur la terre plus faite que nous pour l’esclavage. Il n’y en a pas qui ait été plus insultée, plus oppressée par le despotisme.

Jusqu’en 1705 il existait une loi salutaire que tout détenu devait être interrogé dans les vingt-quatre heures de sa détention. En 1765 elle a été abolie. Un monceau de lettres de cachet a précipité une foule de citoyens dans les cachots de la Bastille.

Je le répète : notre liberté exige la responsabilité de toute la hiérarchie des mandataires. Tout subalterne est responsable, et vous ne serez jamais que des esclaves si, depuis le premier vizir jusqu’au dernier sbire, la responsabilité n’est pas établie. »

Faut-il que ceux qui nous ont gouvernés, et qui nous gouvernent, soient à ce point ignorants et/ou corrompus pour avoir méconnu ces principes élémentaires de moralité publique!




.

14 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Monsieur,
vous aviez un thème académique très enrichissant et voilà que depuis quelques temps vous passez dans le camp de la critique est ce la vocation d'HERMES que de critiquer les autres pour ce mettre en valeur ?
OK la fonction publiques c'est pas terrible dîtes vous et vous que faîtes vous professionnellement ?
Simple de soulager une hernie hiatale alors comment faîtes vous ?
Merci

Lug le gardien du Temple a dit…

Bonjour cher (e) anonyme,

Le thème académique que vous trouviez enrichissant a été transféré dans un site spécifique :

http://sites.google.com/site/grandoeuvre/

Ce blog, quant à lui, a été réorienté sur des sujets d’actualités servant à mettre en évidence ce que devient une civilisation uniquement matérialiste, sans âme, sans conscience et sans vertu...

Comme je le dis dans une de mes petites Clavicules de la Sapience : rien n’est plus douloureux pour un esprit tordu que la confrontation avec la droiture... Ceux qui par faiblesse, ignorance et/ou routine paresseuse, se complaisent dans cette société d’apparence nourrie par de basses émotions, seront toujours gênés par le simple constat sans artifice des turpitudes d’une science sans conscience, et de la mise en évidence des comportements irresponsables, rendant complice tous ceux ayant la moindre complaisance envers cette déliquescence.

Hermès, comme vous semblez manifestement l’ignorer, est d’abord le thérapeute des âmes avec d’être celui des corps... Vérité que semble manifestement ignorer un grand nombre de ses adeptes au premier rang desquels se trouvent les disciples du serment d’hypocrate, devenu depuis celui d’hypocrite...

Je vous confirme que la fonction publique n’est pas terrible, comme vous avez la délicieuse légèreté de le dire comme s’il s’agissait d’un fait irréductible devant s’imposer comme une loi naturelle contre laquelle il serait « blasphématoire » de s’insurger. Croire pour autant que vous allez supprimer d’un trait de plume celui qui vient troubler la quiétude de votre conscience, me semble pour le moins téméraire tout autant que révélateur d’une contamination pernicieuse.

Ne croyez surtout pas que je puisse avoir la naïveté de tomber dans le travers qui consisterait à succomber au piège des fausses apparences, comme celui qui consiste à identifier un individu par le prisme réducteur et infiniment médiocre d’une activité professionnelle, ou pire encore, d’un cursus universitaire... Il y a derrière ces mécanismes primaires de réflexion, outre une vanité égotique de piètre qualité, la révélation d’un manque de capacité à identifier l’artiste au travers de son oeuvre, et non selon l’idée d’une pensée corsetée dans la normalité d’un dénominateur commun à son environnement, qui n’est jamais autre chose que le plus médiocre.

Bien sûr qu’il est dans l’ordre des choses que la Sapience Hermétique puisse avoir des correspondances avec ce qui est en bas, en fonction de ce qui est en haut, si vous aviez fait l’effort de comprendre ce qui figure dans les premiers articles de ce blog (la Table d’Émeraude) vous n’auriez pas la surprise que vous manifestez dans votre commentaire. La pratique des vertus n’est pas réservée que pour les grandes occasions spirituelles et ésotériques, elle commence, pour tout aspirant à la sagesse, ici et maintenant dans le moindre aspect d’un quotidien ordinaire... Dire ce que la technostructure s’efforce de dissimuler pour ne pas faire de vague médiatique, et qui est notoirement contraire à la morale la plus élémentaire, est déjà le début d’une action salvatrice. Le taire c’est s’en rendre coupable par complicité passive, qui est du même ordre, d’un point de vue hermétique, que la complicité active, surtout lorsqu’elle a plus de 4000 morts par an sur la conscience :

Ne pas faire le bien lorsque l’occasion nous en est donnée, ne revient à rien de moins que de faire le mal.

Pour ce qui est de la personne proche dont je cite la pénible expérience concernant son hernie hiatale, le thérapeute compétent qui est intervenu après les irresponsables du milieu hospitalier, lui a procuré les remèdes qui ont fait merveille dans les heures qui ont suivis et dont l’efficacité perdure toujours...

Accessoirement, depuis l’évènement servant de sujet à mon article sur le manque de vertu, il est advenu la mort d’un patient pris en charge par le SAMU, faute d’avoir pu trouver dans les meilleurs délais, une place dans l’un des 27 hôpitaux consultés... Un responsable de ces services hospitaliers, expliquera à la télévision qu’il n’y a aucun système permettant de savoir combien de lits sont réellement disponibles dans un hôpital, comme le font tous les bons hôtels de ce pays et d’ailleurs, et ce, malgré les monstrueux budgets qui sont annuellement alloués à cette structure soviétiforme (oligarchie, irresponsabilité, dissimulation, propagande et inefficacité).

La première règle de santé morale est d’être capable de discerner le vice de la vertu, et de prendre position pour ce à quoi on aspire... Après à chacun selon ses mérites.

C’est pourquoi ce blog, selon la grande tradition d’Hermès le messager des dieux, continuera à relever les flagrantes manifestations des vices, qui, comme un venin, viennent contaminer la morale publique, et par voie de conséquence celle des individus qui en font le corps social présentement bien malade...

Anonyme a dit…

Que pensez-vous de ce site :

www.bibleetnombres.online.fr/sator.htm ?

Merci par avance de votre avie de lumière cher monsieur

Lug le gardien du Temple a dit…

Lorsque sur un sujet, (www.bibleetnombres.online.fr/sator.htm ?), les commentaires et les explications au verbiage creux, sont plus obscurs que le sujet lui-même, alors c’est qu’invariablement nous sommes en présence soit des manifestations ignorantes d’un intellect raisonneur poussé aux limites de l’absurde, soit en présence d’une tentative d’égarement sectaire et asservissant...

Souvent les deux en même temps...

D’ou l’utilité de faire preuve de discernement subtil...

La Connaissance des lois de la Divine Providence libère par leur lumineuse évidence, les forces obscures de causalité du Destin emprisonnent dans l'ignorance et la peur.

Anonyme a dit…

Merci vous êtes un homme de grande valeur...

Anonyme a dit…

Monsieur,
je vous suis depuis quelques temps et je m'aperçois que vous êtes des plus pertinent pour l'analyse des situations déjà avérées... mais le but de votre enseignement n'est il pas de prédire l'avenir sur les faits passés ?
Et là vous faites admirablement défaut... êtes vous réellement un adepte de l'occultisme et de l'hermétisme ? Si oui alors quelles sont vos prédictions pour ce qui se passe en israél et pour 2009 ?
Je pense que vous allez botter en touche...

Lug le gardien du Temple a dit…

Cher anonyme,

Je suis toujours étonné de constater que certaines personnes soient capables de faire preuve de tant de préjugés dans un message pourtant lapidaire...

Lorsque vous lirez beaucoup plus attentivement et mes petites analyses, et mes longs travaux contenus dans mes ouvrages et dans mes sites, vous ne manquerez pas de constater que je ne parle ni du passé ni du futur, mais de l’intemporel ETERNEL Moment Présent, ce que les Tables de la Loi du Sépher de Moïse ont résumées dans ce trope admirable de concision et de rigueur extrême : Ce-qui-sera fut !

Prenez la peine de relire mes petites indications concernant la crise financière, que par ailleurs j’annonce régulièrement dans différentes prestations depuis plus de trois ans, évoquant l’éruption prochaine de la plus grande catastrophe financière de tous les temps, il me semble, que maintenant que la réalité confirme non pas un pessimisme chronique, comme certains me l’ont reproché au temps ou chantaient les cigales, mais une juste appréciation des puissances occultes qui étaient à l’oeuvre et qu’aucun expert, spécialistes, banquiers, hommes politiques n’ont été capables de prévoir et donc de prévenir....

Le 14 décembre 2007, sur ce blog, je publiais un article intitulé : LA SUPERSTITION, je vous invite à le relire avec le minimum de subtilité ce sujet qui parle non pas d’une connaissance passé, mais intemporelle ayant des effets prévisibles dans un avenir proche, et vous y verrez ce que nous sommes en train de vivre, et ce qui nous attend pour l’année 2009 et les suivantes...

http://temple-hermes-thoth.blogspot.com/2007/12/chronique-intermdiaire-4.html

Voilà qui contredit votre affirmation péremptoire selon laquelle je ne travaillerais que sur des situations avérées...

Le but de l’Enseignement hermétique n’est pas de prédire l’avenir au sens ou vous l’entendez, c’est-à-dire celui des diseuses de bonne aventure qui sévissent furieusement à l’occasion de l’avènement d’une année nouvelle. Ce genre de charlatanisme a eu de tout temps un large public d’ignorants et d’incultes, et s’il faut bien que le petit commerce fasse ses affaires, les affaires de la Sapience Hermétique n’ont rien à voir avec cette cour des miracles de la misère spirituelle.

Si vous en êtes encore à vous demandez ce que je suis, malgré l’abondance de mes petites prestations, gracieusement offertes, ce qui ne veut pas dire qu’elles ne coutent rien en temps de travail et en argent pour vous les rendre accessible, alors force m’est donnée de constater que vous manquez singulièrement de discernement et de la plus élémentaire clairvoyance... Qu’il me soit permis de rappeler que le préjugé n’est qu’une projection de ses propres travers et qu’il n’a rien à voir avec la Justice cette vertu cardinale qui implique le plus haut niveau de Connaissance.

Le préjugé est au vice, ce que le jugement éclairé est à la vertu.

Quelles sont mes prédictions pour ce qui se passe en Israël pour 2009 , me demandez-vous... Je pourrai facilement botter en touche, comme vous m’en prêtez une tentation de faiblesse que pourtant je n’ai jamais manifester, car, sauf démonstration du contraire que vous n’apportez pas, il y a plus de courage à faire paraître l’abondance d’un long travail sur le net, qu’il y en a dans une critique sournoise ne reposant sur aucune démonstration crédible et dissimuler sous la fausse barbe de l’anonymat, vous ne trouvez pas?...

Donc pour botter en touche il me suffirait de dire qu’il est difficile de fournir une bonne réponse à une très mauvaise question. Et très mauvaise elle l’est si je prends en compte le fait que vous ramenez le temps de vie d’une Nation à celui infiniment ridicule de l’être humain ayant une si courte vue qu’il ne se pose pas la question de savoir ce qu’est l’histoire de cette Nation.

Il est possible que je fasse, dans les jours prochains, un article spécifique, non pas sur cet épiphénomène qu’est la Nation israélienne, mais sur les noeuds des puissances occultes qui s’affrontent au proche Orient depuis plus de 2000 ans, vaste sujet n’est-il pas ?

Puisque vous en êtes à ne pas savoir que le passé est toujours la cause qui produit des effets dans un éphémère présent, et prépare les évènements futurs, qu’il me soit permis de vous signaler que l’artificielle Nation israélienne n’est que la continuation moderne des croisades qui n’ont en réalité jamais cessées.

Selon la Sapience Hermétique, un État comme un individu est soumis aux implacables lois karmiques de la Divine Providence, ces lois par leurs intemporalités permettent, avec une rigoureuse précision, de savoir (et non de prévoir) que ceux qui font périr par le glaive, périront à leur tour de la même manière... Vieille formule que la Bible a empruntée, comme beaucoup d’autres d’ailleurs, aux antiques écoles de sagesse qui l’ont précédée.

Israël est né dans la violence, l’injustice et la cruauté, elle porte et portera durablement les conséquences d’un karma qui veut que tôt ou tard il doit être purgé... La force ultime et démesurée sur laquelle cet État fait reposer son existence, est en réalité la pire des faiblesses, car elle implique de ne jamais avoir la moindre défaillance, ce qui sur une longue durée est du domaine de l’impossible... On est jamais le plus fort éternellement, les lois de la Divine Providence s’imposent au travers des cycles, et l’Empire Romain a d'abord été vaincu par le poids de son immense et ruineuse armée, comme l’a été l’Union Soviétique et comme le sera l’empire Romain actuel je veux parler des États-Unis...

Que deviendra Israël si la puissante crise économique met à genoux son puissant protecteur, qui jusqu’à ce jour à mis son véto à toutes les résolutions de l’ONU condamnant à juste titre, les violations de droits et de la morale humanitaire la plus élémentaire cette Nation arrogante, sans vertu et sans autre Foi que celle de la spoliation des terres de ses voisins?...

Je parle ici de la Nation, et de ses représentants politiques tout aussi corrompus que ceux qui dirigent les Nations actuelles, et non des Israéliens parmi lesquels se trouvent un grand nombre d’âmes accablées par le comportement inhumain, intolérant et l’image totalitaire que donne cet État aux yeux du monde.

Je ne sais pas ce qu’il adviendra en 2009 pour Israël, ce pays continuera dans la logique qui est la sienne, il ne peut plus en changer, mais comme l’ancienne Union Soviétique, arrivera un moment où les circonstances extérieures seront tellement modifiées, que cette logique finira dans les poubelles de l’histoire comme étant une des plus absurdes... Lorsque l’évènement déclencheur se produira, les inversions de force seront alors brutales et rapides, les haines longuement accumulées deviendront explosives et incontrôlables, est-ce que cela se produira en 2009, 2019... 2059, je n’en sais rien, et au regard de l’histoire de l’humanité ça n’a pas grande importance, ce qui est certain, de là où je me tiens et selon les principes de l’Enseignement hermétique, c’est que ça se produira et comme par le passé, Israël sera à nouveau chassé de Palestine, car ce qui sera fut !

À moins que la Vertu et la morale triomphent au travers des justes de cette Nation, que pour l’heure je trouve étrangement silencieux et discrets... L’expérience de l’histoire récente devrait pourtant leur faire savoir que la parole d’un Soljenitsyne et d’un Sakharov a eu plus de puissance que l’armée soviétique tout entière...

Anonyme a dit…

Pourriez vous nous indiquer ce que représente la haute magie... s'agit-il d'un rituel particulier ?
Existe t-il des formations spécifiques et de valeurs ?
Bien des sites évoquent la magie noire en parlant d'Horus.... OR US... et OSIRIS ne fait aussi penser à Operating System IRIS (le système d'exploitation qui voit tout)... notamment le site précédemment cité sur ce même thème en aborde largement la description dans son thème OCCULTE. Qu'en pensez vous sincèrement et serait-il finalement possible que vous aussi vous soyez dans l'erreur de façon non intentionnelle ?

Lug le gardien du Temple a dit…

Avant de faire des amalgames discutables, faites donc l'effort de prendre connaissance de ce qu'est la Haute Magie pour la tradition hermétique sur le site du Grand-Oeuvre d'Hermès :

http://sites.google.com/site/grandoeuvre/

Quant à la formation spécifique, il n'y a jamais de révélation pour les profanes qui ne s'engagent pas sur le sentier de probation, mais rien ne vous empêche d'essayer de vous y engager...

Pour ce qui est de la Haute Magie de la tradition Hermétique, il vous sera juste demander de rester libre, et de comprendre que vous ne recevrez que selon vos mérites...

Pour ce qui me concerne je ne peux que reprendre ce que disait le Maître Koot Hoomi Lal Singh :

Nous ne pouvons vous promettre qu’une chose, c’est de vous donner la pleine mesure de vos lacunes.

Méritez beaucoup, et nous saurons nous montrer d’honnêtes débiteurs, peu, et vous n’aurez à attendre qu’un retour proportionnel.


Enfin si vous croyiez sérieusement que les véritables secrets de la Haute Magie sont offert à l'accessibilité des ignorants et des dilettantes frivoles, vous n'avez aucune chance de trouver autre chose que la magie noire qui n'est rien d'autre que de la vulgaire sorcellerie...

Comme le disait si justement Eliphas Levi :

Le sorcier se donne au diable, et le diable au Mage.

Anonyme a dit…

Mais alors pourquoi ne répondre que partiellement à ma question ?
Qu'en est-il d'Osiris et de la suite ?

Lug le gardien du Temple a dit…

Mais si la réponse n'est pas que partielle, ne serait-ce pas alors que vous n'avez été capable que d'en comprendre qu'une partie ?...

Comme disait J.J. Rousseau :

Je ne peux pas être clair pour qui n'est pas attentionné...

amélia a dit…

bonjour et merci pour tous ces sujets de reflexion.

A propos d'Israel, évoqué précédement, il est un ouvrage de Schlomo Sand "Comment fut inventé le peuple juif" qui mérite attention . Remettant en cause les pseudos-vérités véhiculées depuis fort longtemps à propos de cette religion prosélyte ...

Anonyme a dit…

Qui peut nous en dire un peu plus long concernant le dernier message relatif au peuple cité ?


Mci

Lug le gardien du Temple a dit…

Il y a dans le Temple d'Hermès Trismégiste à cette page et la suivante :

http://www.hermes-cabbale-tarot.org/page638.html

Un extrait de la langue Hébraïque restituée par Fabre d'Olivet, qui par ailleurs dans son ouvrage magistral : Histoire philosophique du genre humain, explique avec rigueur et sans aucune complaisance en rapport d'un politiquement correct régressif ce que sont véritablement les Hébreux, leur origine, et l'état permanent de nomades qu'ils ont toujours été bien avant les premiers évènements du moyen orient et l'imposture de leur pseudo "terre promise"...

Leur véritable histoire révèle une peuplade pas si homogène que cela ; surtout pas une race en tant que telle, et des princes de l'ambiguïté, qui se sont toujours fait connaître pour réécrire l’histoire après qu’elle ait eu lieu, et en s’en présentant comme des acteurs principaux (forcément glorieux) alors qu’ils n’en étaient que des observateurs marginaux sans aucune importance ni compétence...

Le Judaïsme est une religion, très récente, pas une race, et pas un état... La confusion savamment entretenue vient du fait qu’un Juif est automatiquement Israélien, lorsqu’il le décide. Confusion habilement entretenue par cet état qui grâce à cet amalgame entre race, religion et état, acquiert une importance considérable sur le plan international bien supérieur au 0,1 % de la population mondiale qu’ils représentent...

Un peu comme si l'état du Vatican accordait sa nationalité à tous les chrétiens de la planète qui se réclame de cette religion...

Critiquez aujourd’hui Israël et sa politique inhumaine envers le peuple palestinien, et vous aurez presque tous les juifs de la planète contre vous, vous traitant allègrement de raciste et d’antisémite...

L’ambiguïté et l’imposture sont des fonds de commerce bien pratiques pour dissimuler la duplicité et le mensonge...