vendredi 4 novembre 2016

Dialogue N° 15 : La bonne Foi et la Raison, les religions. 2




Maître, lorsque je faisais référence à une Foi, je voulais dire une Religion. Comment savoir laquelle est la meilleure et la plus éclairée ?



Toutes les Religions comportent, à des degrés divers, une part de ce qui est le meilleur, et une part de ce qui est le pire de la nature humaine. Bien qu’aucune ne puisse prétendre n’être autre chose qu’un étroit passage obligé sur le chemin de la perfectibilité pour permettre l’évolution d’une Conscience. 

Si une seule Religion détenait la Vérité, toutes les autres seraient immédiatement spirituellement démonétisées et ringardisées. Depuis le temps, elle se serait imposée comme la seule par la lumière de cette Vérité qui a pour propriété, celle d'éclipser toutes les autres qui viennent se fondre dans la plus lumineuse. Comme le rappelle la devise des Maharajas de Bénarès : 

Il n’y a pas de Religion qui soit supérieure à la Vérité.  

Ce à quoi j'ajouterai que cette Vérité absolue se caractérise par le fait qu'elle intègre harmonieusement toutes les vérités relatives sans avoir besoin ni de les combattre ni de n’en rejeter aucune. 

Quelle que soit la façon dont tu tenteras de résoudre ta préoccupation religieuse spirituelle, tu finiras toujours par te confronter à cet obstacle de cette part de "vérités relatives" que contient une Religion spécifiquement humaine. Sur quelles « vérités » indiscutables (la plus universelle) est établie son ontologie ? Son dogme est-il asservissant ou libérateur, sectaire ou universel ? Tolérant ou intolérant ? Y a-t-il au sein de son clergé des membres qui, blasphème suprême, osent avoir la vanité de prétendre pouvoir parler au nom d’un « dieu » dont ils auraient l’insolent privilège d’avoir l’écoute et d’en recevoir les instructions ? Je pourrais te poser une liste quasiment infinie de questions de cette nature, et auxquelles tu ne pourrais apporter que de piètres réponses, ce qui ne te ferait pas beaucoup avancer dans tes recherches. La quête de la Vérité se suffit à elle-même, puisqu’elle implique, de la part de ceux qui la cherchent, la Foi de croire qu’Elle existe, qu'Elle peut être progressivement accessible, pour peu que l'on s'en donne la peine, et que son approche progressive permet d’en vérifier la réalité de l’existence par le simple fait qu’au fur et à mesure que les chercheurs avançant dans leur quête, cela leur procure sans cesse un considérable élargissement de leur champ de Conscience, une régénération constante de l'amplitude de leurs perspectives, une réelle sensation de libération des asservissements antérieurement subis, ainsi qu'un accès à un libre arbitre croissant. 

Si tu cherches une Religion, comme si tu cherchais un des meilleurs restaurants, tu finiras toujours par trouver celle qui aura su se présenter à toi selon les critères qui seront propres à satisfaire tes appétences. Ce ne sera pas la meilleure de toutes les Religions, mais celle qui te donnera l'impression de l'être en parvenant à satisfaire tes envies, désirs, aspirations, passions, émotions, perversions et ta conception de l'extase spirituelle, à défaut d’être spirituellement gastronomique. Plus tes critères seront exigeants, plus l'addition sera salée. 

Une Religion qui coûte, contraint et asservit est à l'image du grand restaurant : attractif et hors de prix au moment de payer l'addition. La quête de la Vérité ne coûte rien puisqu'elle enrichit sans cesse celui qui la cherche ; elle ne contraint pas ni n'asservit, car elle repose sur le Principe du Don absolu : celui de l’Amour offrant la Liberté.

3 commentaires:

Lilbudha a dit…

Proposition de réponse à la question : Maître, lorsque je faisais référence à une Foi, je voulais dire une Religion. Comment savoir laquelle est la meilleure et la plus éclairée ?

Si tu souhaites réduire le cadre de ta Foi pour la faire entrer dans celui, étroit, d'une religion particulière, c'est que tu n'as pas saisi toute la subtilité de la réponse que je t'ai formulé précédemment. Bien souvent, ceux qui éprouvent le besoin de suivre une religion jugent nécessaire de se rassurer par l'approbation d'un grand nombre de fidèles passés, ou présents, en se plaçant volontairement sous l'égide d'un puissant et vorace égrégore. Ils pensent à tort que, parce qu'un grand nombre des fidèles et que les textes et exégèses auxquels font référence cette religion ont été écrit par des sages ou des saints, il n'y a pas lieu de remettre ces certitudes en cause. Ce qui ne peut aucunement leur permettre de sortir du domaine du savoir pour entrer dans celui de la Connaissance car ils s'appuient sur des certitudes qui ne sont pas les leurs, un vrai château de sable.

Toutes les religions ne se valent pas de ce point de vu là et certaines invitent réellement et sincèrement à la remise en question et insistent sur le processus de transformation du savoir en Connaissance, comme le bouddhisme par exemple, et encore car cette religion, et de nombreuses autres comme elle, a été divisée en de nombreuses sectes dont certaines sont maintenant très éloignées de l'enseignement originel tel qu'on le retrouve aux différentes sources du Monde. Ce qui démontre, au passage, pour celui qui est attentif, une source commune de Sagesse immémorial.

C'est, de mon avis, uniquement à l'aune de cette Source Originelle que tu devrais poursuivre tes efforts en vu de déterminer et de rendre ta Foi juste, et éclairée. Il me semble que chaque être humain a un grand intérêt à comprendre et assimiler cette phrase introduite par Blavatsky : il n'y a pas de religion supérieure à la vérité. La spiritualité, la vie par l'esprit ou pour être plus précis : le corps spirituel, est le but de toute démarche spirituelle et celle-ci peut se passer allégrement d'une religion car sa démarche est avant tout intérieure, tandis qu'une religion quelle qu'elle soit, ne peut se passer de l'espoir d'une vie spirituelle, ce qu'elle garantit à ses fidèles s'ils adoptent les codes de cette religion. C'est donc bien réduire sa liberté que de suivre une religion particulière, ce que ne peut tolérer une démarche véritablement spirituelle car son chemin prend celui de la libération de la Conscience, et non de son asservissement.

Perso, je me vois comme un humble quêteur de vérités et je n'hésite pas à piocher dans les diverses religions du Monde afin de recomposer le puzzle de la vérité originelle. Comme pour les livres, je dirais qu'aucune religion ne détient La vérité, mais chacune en contient une parcelle plus ou moins grande. À toi maintenant de déterminer si tu es assez fort et libre pour marcher en compagnie de tes doutes mis à nus ou en compagnie de chimères prenant l'apparence de certitudes alors que ce ne sont encore et toujours que tes doutes.

Kanzi a dit…

Maître, lorsque je faisais référence à une Foi, je voulais dire une Religion. Comment savoir laquelle est la meilleure et la plus éclairée ?

Il me semble pourtant t'y avoir déjà répondu. Toutefois la religion est une création de l'homme. La religion est donc à l'image de ceux qui la font.
Chaque branches de la religion a une approche de la vérité. Le problème c'est que chacun pense détenir LA Vérité Une, alors qu'il n'en possède qu'un aspect et veux faire de ce relatif -propre à la compréhension, ou l 'intérêt d'un homme ou groupe d'homme- le Tout.
La religion est donc comme les hommes qui l'interprète et la révèle, partiale, incomplète, intolérante, castratrice, usurpatrice.
Il en va de la religion comme de la culture, celui qui voit une plante grandir à différent stades te dira, c'est comme ci et le suivant te dira non c'est comme ça et pourront même s'entretuer car chacun persuadé d'avoir raison selon ce qu'ils ont pu voir à un moment de la croissance de la plante.
Donc il n'y a pas à mon sens de meilleure religions que d'autres. La meilleure est celle qui te rend libre... Mais elle est peut-être nécessaire temporairement à une conscience qui ne sait pas d'où elle vient qui elle est, où elle va et comment elle va y aller.

Mais puis-je te rappeler la devise des Maharajahs de Bénarès qui stipule : Il n’y a pas de religion supérieure à la vérité.

Et notre Fraternité qui complète par le fait que si la Vérité n’est dans aucune religion, toutes les religions en contiennent une parcelle plus ou moins grande, dont chacune correspond à une nécessaire étape d’évolution que la Conscience doit franchir pour s'affranchir.

modeste a dit…

Maître, lorsque je faisais référence à une Foi, je voulais dire une Religion. Comment savoir laquelle est la meilleure et la plus éclairée ?

Etymologiquement religion vient de réligare, relier,
C’est l’ensemble de croyances et techniques qui permettent à un être de se rapprocher de son Dieu…
Pour une conscience peu ou pas éclairée, une religion lui sera utile déjà pour lui faire comprendre qu’il existe autre chose que ce qu’il voit de ses seuls yeux, et aussi pour lui éviter de se fourvoyer dans les méandres de l’esprit.
Mais une fois cette prise de conscience effectuer,
le seul chemin vers Dieu, la Vérité, est l’antaskarana qui passe par ton être intérieur,
donc l’intérieur de toi-même et par aucun autre artifice extérieur.
Pour répondre à ta question,
la meilleure et la plus éclairée des religions sera celle qui laissera partir tout croyant arrivé a ce stade où il peut marcher seul sur le chemin d’étoile.
Malheureusement peu de religion le font,
au contraire, elles insistent même pour garder leur ouailles,
et se servent ou essayent de se servir de ce chemin intérieur pour pénétrer l’esprit de leur sujets et les contrôler de l’intérieur.